Stranger Things

Déconfinemai

chronique-stranger-things

Nous sommes en Mai, la première phase de déconfinement est annoncée par le gouvernement. C’est aussi la première crise d’anxiété que je fais. J’ai vécu 2 mois tranquillement, sans avoir ce stress de me remettre en “danger” en étant au contact des autres. Evidemment, les mesures devront être respectées dans les entreprises, surtout dans les commerces, je travaille dans le commerce. 

Malheureusement, je sais comment l’enseigne pour laquelle je travaille fonctionne, je sais pertinemment qu’aucune des mesures énoncées ne seront respectées à 100%. Après avoir passé 4 jours a très peu dormir, mon médecin m’appelle pour prendre de mes nouvelles. Je lui raconte ma situation et voilà qu’elle me place dans le dispositif d’isolement pour personne à risque. C’est déjà une première victoire parce que je vais moins angoisser à l’idée de reprendre de suite. Plus de temps également de voir l’évolution du dispositif engagé au sein du magasin. 

Ca n’a pas râté. A l’ouverture du magasin, mes collègues avec lesquels je suis très proche m’appellent pour prendre de mes nouvelles et me content un peu l’ambiance au travail. Peu de masques, très peu de protections, de distance entre le client et le personnel, les responsables pas équipés en protection, les bouteilles de gel hydroalcoolique vide, souvent, remplacés rarement. Bref la catastrophe. 

Le mois de Mai était aussi couplé avec l’attente des résultats, après tant d’années, je vais savoir enfin si j’avance dans mon parcours scolaire qui était jusque là, catastrophique. Mais pourtant plus les jours passent moins j’accord d’importance à l’obtention du diplôme. J’ai appris plein de choses cool durant mes 2 ans, mais, en fait, ça ne me faisait pas frémir. 

En résumé, Mai = Déconfinement = Anxiété. On verra bien ce que Juin nous réserve. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *