Memento morito

Hors Saison #1

chronique-memento-morito

Cet article regroupe un ensemble de messages qu’une amie m’a envoyé après la lecture de mes derniers articles. Je me suis permise de faire quelques coupes, de mettre en forme, changer mon nom etc… Je publie avec l’accord de l’intéressée.

« Tes articles sont biens. Mais dans le style gourou, les privilégiés qui veulent donner des leçons aux autres puisque tout est si simple et facile d’après vous. Ton initiative elle est bien, je dis pas le contraire, ton petit côté farfelue mdr c’est cute et tout mais joue pas les conseillers de vie, c’est pas cool. T’as pas conscience de ce que tu peux provoquer. Ne serait-ce que quand tu dis qu’on est responsable, qu’il faut arrêter de rejeter la faute sur l’autre et tout… Tu connais mes bails. Je suis responsable de mes agressions ? Mes viols ? Et ce ne sont que des exemples. Et ceux qui conduisaient tranquille mais à cause d’un chien de la casse ils sont handicapés, traumatisés et j’en passe ? Je crois que vraiment t’es inconsciente de la portée de tes mots.

Vraiment ça me choque. Tu me déçois là. Non parce que dis-moi bien, swvn. Est ce que j’ai mérité tous les abus que j’ai subi, est ce que j’ai mérité toutes ces relations sexuelles non désirées que j’ai vécu ? Dis-moi bien parce qu’on n’est pas tous nés sous une bonne étoile. C’est ce que je méritais ? Faire confiance à des gens qui ont littéralement abusé de moi alors que je pensais que c’était des amis ? Personnellement je trouve que c’est pas juste. Je suis là constamment dans la peur, je n’en peux plus, je veux reprendre le lead dans ma vie. De jour comme de nuit je croise un mec, je fuis son regard. Un gars marche derrière moi c’est la panique totale. Sortir le soir c’est trop dur, mettre des shorts, des robes, me sentir jolie… je ne veux pas qu’on me remarque, qu’on me voit. J’aurai aimé être invisible, mourir, en finir parce que c’est trop. Est-ce tu comprends ça ? C’est dégueulasse comme vie. J’en ai marre. Bien sûr que je hais les hommes pour ça et ça me fait chier parce que c’est trop gratuit, trop juste trop. Je maudis le fait d’être une femme. Et toi tu balances des ‘il faut pardonner’… ton discours manque cruellement de considération, il est réducteur.

Dans toute ma colère j’en viens quand même à réaliser un truc qui me blesse encore plus. Oui je me sens coupable. Oui je me reproche ce qui m’est arrivée. Comme tu le répètes si bien, j’ai choisi et mon choix amène mon mérite. Positif comme négatif. D’accord. Mais je viens de réaliser un truc par rapport à ce que t’as dis. Si je suis ta logique, j’ai la haine parce que j’ai peur que des choses se répètent, des choses qui ne seraient jamais arrivées si je n’avais pas fait ces choix, j’ai ma part de responsabilité alors je me sens coupable donc la haine que je pense avoir pour les hommes je l’ai envers moi ? ou les deux ? Je suis en colère parce que ça m’énerve de me sentir impuissante, faible et fragile ? Et toujours sur la même idée, ça veut dire que je dois me pardonner et accepter ça si je veux leur pardonner pour retrouver ma paix ? C’est abominable comme conclusion. »

2 comments
  1. Balnde Laye

    Message tranchant….Swvn dit à ta chère amie avec sa belle plume de rejoindre Bokantajenes….Mais aussi de pardonner les hommes. Je compatis vraiment sa douleur….. Balndé Laye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *