Une chronique hors pair

On en apprend tous les jours …

Hello people !

De retour de vacances, on se remet au travail ! Voilà la deuxième Chronique Hors Pair placée sur le signe de l’étonnement. Je vous laisse découvrir pourquoi.😉

The swimming lesson 

L’autre fois j’ai été à la leçon de natation d’Ella et n’étant pas familière à ce type d’activité j’étais donc un peu émerveillée de voir comment ça se passe. (Non, je ne sais pas nager … oui je sais je viens d’une île et je sais pas nager … 🙄).

Au début je me disais « manman les enfants nagent mieux que moi… la honte » et au fil du cours j’entendais le prof dire « bravo c’est mieux ! ». Sauf que plus je regardais l’enfant plus je voyais que tentative après tentatives, elle ne faisait que des bêtises. J’ai réfléchi et je me suis dit « fout missié fô, rester calme, neutre et encourageant avec des enfants qui ne font pas ce qu’on leur dit de faire, chapeau l’artiste ».

Bon je ne vous cache pas que vers la fin du cours j’avais juste envie de lui crier du haut de la balustrade « tu as oublié de battre tes jambes c’était nuul !!! ». Cependant je savais qu’ils faisaient de leur mieux ces ptits loups alors, j’ai fait comme les autres parents, je l’ai encouragée et j’ai fait genre « wouah c’tait génial t’es trop forte ! »

Mon exigence me perdra… 😅

Les surprises …

Quand vous vivez avec des enfants en bas âge, vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber à votre réveil ou dans la nuit…

Un matin, je me suis réveillée et en sortant de ma chambre je suis littéralement tombée sur le sol parce que les enfants ont décidé d’ériger leur maison de poupée juste devant ma porte. A savoir qu’une maison de poupée c’est comme les Lego, si vous marchez dessus ça fait archi mal…

Une nuit à 2h du matin, je me lève pour aller au toilette, et en ouvrant la porte je distingue dans la pénombre une grande ombre bizarre à terre. Je referme la porte et mwen ka mandé mwen « kissa ki la bon dié ??? ». Dans le noir en plus vous vous doutez bien que les mythes et légendes prennent forme… J’ai douté sur le fait que les dorlis ne vivent qu’en Martinique 😅 et puis en regardant bien, j’entrevois une forme humanoïde … Je retourne dans ma chambre, mwen la ka réfléchi, mwen ka di kô mwen, « allez soit courageuse, c’est comme ça qu’on accompli de grandes choses dans la vie, même si c’est un ti combat avec un dorlis… tu seras méritante ».

Je ressors de la chambre, je palpe un peu la chose non identifiée et enfaite c’était Ella, qui dormait devant la porte de ses parents 😂😂 

Je l’ai enjambée, j’ai été au toilette 🤷🏾‍♀️ puis j’ai essayé de la réveiller pendant 20 bonnes minutes ; en vrai j’ai pensé à retourner me coucher, mais vous imaginez s’ils avaient envi de faire urgemment pipi ou bien qu’ils devaient aller voir Casper qui pleure dans son sommeil, et puis dans la précipitation ou bien dans le flou du réveil ils lui marchent dessus ?!? C’était trop risqué de repartir comme si de rien n’était.

Heureusement sa maman s’est réveillée au même moment et m’a entendu et nous a vu et a appelé son papa et tout le monde est retourné se coucher dans son lit respectif. Le lendemain j’ai essayé d’avoir le fin mot de l’histoire et enfaite la ptite est allée voir son papa pour je-ne-sais-quelle raison, et dans la fatigue on l’a viré en mode ‘pas maintenant va te coucher’. Et pensant qu’ils allaient probablement revenir vers elle, elle a dû attendre devant la porte puis s’endormir. En tout cas, ni elle ni son papa ne s’en sont souvenu. C’était hilarant (et un peu flippant quand même).

La capture

Sur le chemin de l’école, il y a pleins d’arbres qui débordent par dessus les murs de délimitation des maisons. Un jour en rentrant de l’école, j’ai décidé de faire marcher les enfants un peu et donc de ne pas prendre le bus. En observant son environnement, Ella me demande pourquoi si et pourquoi ça et notamment si on irait en prison si on prend les plantes des maisons. Je lui répond tranquille et d’un coup elle me dit, « Et si on amenait une coccinelle à la maison ? ». Je ne vois pas d’objection à ça donc je lui dis ok. 

S’en suivit une chasse aux coccinelles périlleuse entre tenir Casper pour ne pas qu’il se fasse écraser par une voiture et calmer Ella parce qu’elle hurlait à chaque fois que je ratais une prise … ça m’a prit 20 minutes. Donc on a la coccinelle et tout, et je lui dis de choisir de jolies feuilles pour qu’elle ait à manger. Elle le fait. En rentrant, ses parents me demandent pourquoi on a pris du temps alors je leur raconte amusée et fière la chasse à la coccinelle et là, sa maman lui dit « Non non non tu vas relâcher la bête, pas de ça ici. ». Aïe. 

Je me fais toute petite et j’attends son explication. Elle continue : « Ella, est ce que tu sais si ta coccinelle a des enfants ? Tu sais, ce n’est pas du tout gentil de capturer des insectes, parce que ta coccinelle était peut être en chemin pour rejoindre sa famille. Tu imagines, les enfants de la coccinelle doivent se demander où est leur maman. Tu aurais aimé que quelqu’un/quelque chose prenne ta maman parce qu’elle est mignonne et que tu ne me revois jamais ?? » Toute émue Ella répond non d’une petite voix. Moi même je suis émue, son explication m’a totalement prise au dépourvue. Et elle continue : « Donc tu vas mettre de l’air frais dans le sachet en t’assurant qu’elle ne meure pas, tu vas lui faire tes adieux et la relâcher dehors. »

Hébétée, je me suis dit « Merde, et moi qui lui avait promis qu’on allait lui chercher une copine … » 😅

En tout cas je m’excuse auprès des familles de tous les insectes que j’ai capturé dans ma vie.

Voilà, c’est tout pour cette deuxième chronique. J’espère qu’elle vous a plu et que vous allez réfléchir à deux fois avant de capturer des insectes.

Je vous quitte avec les petites questions à méditer. Enjoy.

Pourquoi les fruits ont des noyaux ?
Pourquoi on ne mange pas les arbres ?
Pourquoi on ne mange pas la peau du melon ?
C’est quoi une vitamine ?
Tu vas rester petite toute ta vie ? (Je fais 1,63 hein …)

Et puis parce que je vous avais mis quelques écoutes dans la premiere chronique, je vous mets l’album de Youn Sun Nah, que j’ai écouté pendant que j’écrivais. Je suis un peu nulle pour donner le genre des morceaux en général. Il semblerait que ce soit du jazz sud coréen. J’aime beaucoup cet album, je trouve qu’il inspire la détente, l’apaisement et l’inspiration. Bref, j’écoute de tout.

Aller la bise.
Citronimous.

One comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *